Rencontre : Andrée Grise, une chanteuse qui y croit.

Andrée Grise, une femme qui croit en toi

Présentée comme la nouvelle révélation gospel, Andrée Grise sort son premier album le 9 juin, Une femme qui croit en toi. Nous avons voulu en apprendre plus sur cette artiste qui s’est présentée tout en douceur… 

VLA. Comment la musique est entrée dans votre vie ?

Andrée Grise : Assez tôt. Quand, j’étais petite, je chantais tout le temps. Je fredonnais toujours des mélodies. j’aimais énormément ça. A l’age de dix-huit ans, j’ai essayé de faire un premier album. Il n’y a pas eu de suite. Je me suis alors dit qu’il fallait que je travaille ma voix. Ma maman chantait du gospel. Le désir de faire de la musique est venu un peu de tout ça.

VLA. Comment définiriez-vous votre album qui sort aujourd’hui ?

A.G. C’est un premier album. C’est un album de gospel, mais pas uniquement. C’est un peu soul, un peu folk, un peu pop. En fait, c’est un album hybride. C’est lié au fait qu’il y a différents intervenants qui ont participé à son élaboration : Jean-Claude Ghrenassia, Amar Mohali, Bruno Bongarçon et Khalil Maouene. Ils sont tous d’excellents musiciens avec des influences assez différentes. Amar Mohali a apporté une touche orientale au titre “Une femme qui croit en toi”. Chacun est venu mettre un peu de ce qu’il était, ce qu’il aimait dans ce projet. Je pense que ça a donné cette personnalité à l’album. Au départ, il y avait juste des mélodies à la guitare. L’idée était d’exprimer ma foi et de reprendre des gospels traditionnels anglais.

VLA. Vous êtes auteur ?

A.G. Je suis auteur-compositeur. J’écris aussi en français. Les titres en anglais sont des titres qu’on a déjà entendu mais par contre j’ai revisité les mélodies. J’ai fait de nouveaux arrangements, notamment vocaux. Je les ai faits évoluer. J’ai toujours écrit et composé, ça a pris du temps avant d’atteindre une maturité. Quand on a plein d’idées, ce n’est pas forcément évident d’être fluide.

VLA. La maison de disques n’a pas cherché à vous imposer des titres ou des auteurs “faiseurs de tubes” ?

A.G. À un moment donné, il a été question de chanter des titres “un peu plus pop”… Après, ils ont accepté mon univers. De toute façon, je pense que “Garder ma foi” et “Libre” sont des titres qui ont leur place. Et puis, peut-on prévoir à l’avance qu’un titre va devenir un tube ? On ne peut pas le savoir. Ma maison de disques, Universal y a cru. ils ont tenu leur parole et font tout pour mettre cet album au même niveau qu’un autre. Je suis très contente de leur investissement…

VLA. Dans quel état êtes-vous à la veille de la sortie de l’album ?

A.G. Je n’y pense pas toute la journée mais je suis impatiente. J’espère que les gens vont l’aimer. J’espère que cela va être une nouvelle rencontre avec le public. Je me dis que je dois me constituer mon public, j’espère que j’en aurais un.

VLA. Vous êtes montée sur scène avec ces chansons, il y a quelques jours…

A.G. J’avais déjà fait un spectacle avec ces chansons en formule “contrebasse-piano” à la sortie de de l’EP en octobre. Il y a quelques jours, j’ai fait la première partie de Kandace Springs. C’était génial. J’ai l’habitude de la scène car à la base, je suis choriste (j’écrivais mes chansons en parallèle). Mais j’étais quand même stressée à mort. Jouer de la guitare sur scène pour m’accompagner était quelque chose de nouveau. Mais le stress fournit de l’adrénaline. Je me dis que tous ces moments là sont les meilleurs. Ce sont les débuts. Je suis encore toute neuve. Ce sont les meilleurs moments, j’en suis sûre.

VLA. En plus, du fait que vous assurez la première partie, les gens n’étaient pas venus spécialement pour vous voir…

A.G. C’était le challenge ! Mais les gens ont été touchés parce que ce projet est vrai. Ce que je dis est sincère. Finalement mon parcours est semblable à celui de tout le monde. Maintenant mon rêve est de faire des concerts avec une formation de musiciens plus conséquente.

VLA. Préférez-vous être en studio ou sur scène ?

A.G. Franchement, je n’aime pas du tout le studio. J’ai beaucoup aimé les moments de travail avec les musiciens mais dès qu’il faut enregistrer, je n’aime pas ça. Je préfère la scène.

Crédits photos : Manuel Lagos Cid

Découvrez le clip de la chanson “Libre” :


Une femme qui croit en toi (Universal)
D’Andrée Grise

Sortie de l’album, le 9 juin.

Dates de concert à venir…

 

About Benoit Tourné 30 Articles

Passionné par le théâtre et la chanson française, j’ai été formé au conservatoire d’art dramatique de Perpignan. En 2010, j’ai rejoint le site Musical Avenue (site consacré aux comédies musicales) dont j’ai été rédacteur en chef pendant 3 ans. Je lance aujourd’hui “Vive Les Artistes” pour communiquer mon amour du spectacle vivant francophone. N’hésitez pas à me contacter. benoit [point]tourne[arobase]vivelesartistes[point]com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*