Critique : “La grenouille avait raison” de James Thierrée

Pourquoi vous parler de La grenouille avait raison de James Thierrée, dont les représentations s’achèvent dans quelques jours au théâtre du rond-point et qui de plus, sont complètes depuis des mois ? Je répondrai donc que le spectacle est en tournée en France et à Londres. Et si un jour, vous avez l’occasion de voir le nom de James Thierrée sur une affiche de théâtre, précipitez-vous à la billetterie, et achetez une place, vous me remercierez après.

Comment définir La grenouille avait raison, comme d’ailleurs tous les spectacles de James Thierrée ? Mélange de danse, de théâtre, d’acrobaties, de nouveau cirque, de chant (ici, une « créature » chante plusieurs compositions en déambulant lentement sur la scène), cette création est empreinte d’une grande poésie.

De plus, le décor est composé d’installations gigantesques, comme cette plateforme géante suspendue aux cintres ou cet escalier infernal en colimaçon sans fin. Les artistes s’approprient ces éléments, les font leurs et les magnifient par le génie du chorégraphe. Danseurs, comédiens, acrobates, musiciens, ils sont tous pluridisciplinaires.

James Thierrée

Pourtant La grenouille… n’est pas simplement qu’un amas de belles images. Le fond est également présent, sans qu’on réussisse à mettre des mots dessus. James Thierrée le dit lui-même : « Je fais du théâtre pour ne pas avoir à expliquer ce qui remue à l’intérieur, plutôt pour rôder autour. Donc rôdons
si vous le voulez bien. Vivons ensemble, ici, quelques instants, des choses insensées qui ont peut-être du sens, à l’horizon du bout de notre nez.». Vous l’aurez donc compris : ce spectacle ne se raconte pas. Il se voit et il se vit tout simplement.

Un conseil aux parisiens : Si vous avez manqué le spectacle au théâtre du rond-point, le spectacle se joue également à Massy et Noisy le grand. N’hésitez pas à y « roder autour ».

Crédits photos : Richard Haughton


La grenouille avait raison
de James Thierrée

En tournée à Clermont Ferrand, Blagnac, Aix en Provence, Villefranche sur Saône, Compiègne, Londres, Noisy le Grand, Massy.

Mise en scène, scénographie et musique originale : James Thierrée. Costumes : Pascaline Chavanne. Bestiaire : Victoria Thierrée. Assistanat à la mise en scène : Pénélope Biessy, Sidonie Pigeon. Assistanat à la scénographie : Laura Léonard

Avec : Jean-Luc Couchard, Valérie Doucet, Samuel Dutertre, Mariama, Thi Mai Nguyen, James Thierrée

About Benoit Tourné 30 Articles

Passionné par le théâtre et la chanson française, j’ai été formé au conservatoire d’art dramatique de Perpignan. En 2010, j’ai rejoint le site Musical Avenue (site consacré aux comédies musicales) dont j’ai été rédacteur en chef pendant 3 ans. Je lance aujourd’hui “Vive Les Artistes” pour communiquer mon amour du spectacle vivant francophone. N’hésitez pas à me contacter. benoit [point]tourne[arobase]vivelesartistes[point]com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*