Critique : “Le Rouge et le Noir” au Palace à Paris

Affiche prolongations "Le Rouge et le Noir" au Palace à Paris

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, depuis septembre se joue au Palace à Paris, une adaptation en comédie musicale du Rouge et le Noir de Stendhal. La semaine dernière, se tournait le DVD. J’en rapporte mes impressions et quelques clichés.

Dans Le Rouge et le Noir, on trouve à la production, Albert Cohen, qui avait produit avec Dove Attia, pléthore de spectacles musicaux au Palais des sports, tels que Les dix commandements, Le roi Soleil, Mozart l’opéra-rock et beaucoup d’autres. Depuis, il s’est séparé de son comparse et a produit Mistinguett, reine des années folles au Casino de Paris et au Comedia. Dans l’équipe artistique, on retrouve plusieurs visages connus issus de The Voice, tels que Côme, Haylen, Yoann Launay. Cela s’explique car le casting a été réalisé par Bruno Berberès qui assure aussi ceux de l’émission TV.

Scène de "Le Rouge et le Noir" au Palace avec Côme et patrice Maktav

Ça vaut quoi ?

J’avais déjà vu Le Rouge et le Noir à sa création en septembre. Je n’avais pas été franchement emballé, reprochant le jeu des artistes et les longueurs du livret. Par contre, j’avais tout de suite remarqué que l’utilisation de la vidéo et la création visuelle de Laurent Seroussi (qui a déjà réalisé les visuels de Zazie, -M-, NTM, No one is innocent) apportaient vraiment beaucoup au spectacle et faisaient preuve d’originalité.

Quelques mois plus tard, je révise mon jugement sur le jeu des interprètes. En particulier, je salue bien bas Haylen (The Voice 5) qui a dû travailler son jeu, tant elle a fait des progrès depuis quelques mois. Du côté masculin, Patrice Maktav confirme son (grand) talent en interprétant un personnage complètement à l’opposé de Léon Volterra dans Mistinguett, reine des années folles. Quand à Yoann Launay (The Voice 4) il incarne Géronimo, Maitre de cérémonie tout à fait convaincant, prouvant ici sa force d’interprétation qu’on avait déjà remarquée dans le programme télévisé.

Ainsi avec un jeu d’acteurs musclé, le livret d’Alexandre Bonstein prend enfin tout son sens. Les répliques bien dites et correctement enchaînées insufflent un rythme et les longueurs précédemment ressenties s’envolent. Enfin, j’ai également reconnu la patte (que j’aime tant) de François Chouquet dans la mise en scène et la direction d’acteurs.

Yohann Launay interprète Géronimo dans "Le Rouge et le Noir" au Palace
Yohann Launay interprète Géronimo dans “Le Rouge et le Noir” au Palace.

Dans les points négatifs, je déplore que les artistes ne soient pas tous au même niveau en comédie (Je ne donnerai pas de noms, même sous la torture…). Certains (heureusement peu nombreux) n’ont même pas de charisme pour pallier leurs faiblesses et c’est dommage. Enfin, et ce n’est pas nouveau, l’acoustique de la salle ne permet pas de comprendre les paroles des chansons aux arrangements rocks. Et quand on a Vincent Baguian et Zazie aux manettes des textes chantés, c’est donner de la confiture à qui vous savez…

Bientôt au cinoche ?

Le spectacle a donc été immortalisé en 3D (?!?!) lors de cette représentation en vue d’une sortie DVD/3D ainsi qu’une sortie en salle de cinéma numérique à la fin 2017. Aux commandes des 12 caméras et 3 grues présentes ce soir là, l’équipe de FABULOUS avec le réalisateur Myron Jung, le stéréographe 3D Mark H.Weingartner qui a travaillé sur Matrix, Inception ou encore Batman the Dark Knight.

Patrice Maktav dans"Le Rouge et le Noir" au Palace

Mais le spectacle vivant, ça se voit surtout en vrai. Et la bonne nouvelle, c’est que le spectacle est prolongé à Paris jusqu’au 29 janvier 2017. Il vous reste donc un mois et pour aller découvrir et chanter avec la troupe (tant le refrain est entêtant) ces “maudits mots d’amour”.


Affiche prolongations "Le Rouge et le Noir" au Palace à ParisLe Rouge et le noir
D’après Stendhal

Jusqu’au 29 janvier 2017

Au Palace,
8 rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris

Livret : Alexandre Bonstein. Paroles : Zazie et Vincent Baguian. Musique : Sorel et William Rousseau. Mise en scène : François Chouquet et Laurent Seroussi.

Avec Come, Haylen, Patrice Maktav, Yoann Launay, Michel Lerousseau, Julie Fournier, Cynthia Tolleron, Elsa Pérusin,Philippe Escande, Louis Michaut, Noémie Garcia, Fred Colas

About Benoit Tourné 37 Articles
Passionné par le théâtre et la chanson française, j'ai été formé au conservatoire d'art dramatique de Perpignan. En 2010, j'ai rejoint le site Musical Avenue (site consacré aux comédies musicales) dont j'ai été rédacteur en chef pendant 3 ans. Je lance aujourd'hui "Vive Les Artistes" pour communiquer mon amour du spectacle vivant francophone. N'hésitez pas à me contacter. benoit [point]tourne[arobase]vivelesartistes[point]com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.